dimanche 24 octobre 2010

J'ai perdu mon robinet dans un kaleïdoscope


Tout part d'une chaise vide. Elle pleure.
Tout part d'une chaise vide et tout un monde repousse.











































Des étrangetés, des fragilités, des yeux qui se transforment en graines, des graines qui se transforment en larme peau de croco, des arbres qui poussent dans les chaises et des chiens qui dévorent les yeux, des mots qui se mélangent pour traduire la même chose, la perte du robinet. Il était dans une poche...

2 commentaires:

  1. Wouf Wouf, font les chiens et les ambulances de la Porte de Hall.
    Alors qu'ils chahutaient sur la table de la cuisine avec deux zozos afférés dans le salon et la chambre de la colloc ya pas si longtemps.


    salcoquin

    RépondreSupprimer
  2. salut sophie,
    comment te contacter par e-mail
    je ne trouve pas ça sur ton blog !
    ni sur internet... c'est que j'ai des choses à te raconter moi
    p.s: j'aime beaucoup l'image rouge

    RépondreSupprimer